Nouveau Code Déontologique

Afin de faire face à l'évolution de plus en plus grande de l'emploi des nouvelles technologies qui permet de communiquer et en particulier de diffuser sur la toile par l'intermédiaire de site, blog, où l'on retrouve de plus en plus des journaux "On Line".

Car même, les quotidiens des plus réputés afin de se diversifier et pouvoir tenir le coup ont leur propre journal "On Line".

Par l'emploi de ces technologies, le journalisme change sa manière de communiquer et cela n'a plus rien à voir avec la version papier de leurs propres journaux.

Cette manière de diffuser est une spécialisation, dont les journalistes spécialisés "papier" ne  maîtrise pas toujours, et une nouvelle catégorie de journalistes a été créée et a vu le jour pour permettre cette nouvelle manière de communiquer.

En employant, ces nouveaux outils, cela occasionne une nouvelle génération du journalisme qui n'a plus rien à voir avec la presse traditionnelle et d'hier.

Les nouvelles techniques imposent une toute autre manière de travailler et qui peut poser problème et pourquoi pas à certains moments des dérives de la part de certains journalistes, c'est pourquoi, il était temps de revoir les règles en matière de déontologie journalistique, il était donc indispensable de revoir pour cette catégorie de professionnels, les différentes règles déontologiques qui existaient depuis le début de l'existence du journalisme

C'est pourquoi l'UPP (Union des Editeurs de la Presse Périodique Belge) à mis deux ans de travail acharné afin de mettre au point une nouvelle charte déontologique par rapport à ces nouvelles technologies.

Par le simple fait que le présent site (www.lestroisjdetournai.be) quand il sera de nouveau en ligne reconnu comme "Journal On Line" de l'UPP doit et admet pleinement cette nouvelle charte et est prêt à la respecter.

Que contient donc, ce nouveau code déontologique ?

Voilà ce qu'en dit l'UPP :

Flash d'info UPP décembre 2013

Un nouveau Code de déontologie journalistique adopté !

Mercredi 11 décembre le Conseil de déontologie journalistique (CDJ) a adopté en grandes pompes et en présence des rédacteurs en chef des médias francophones un nouveau code de déontologie. L'UPP – qui représente les éditeurs au sein du CDJ salue l'adoption de ce texte. Face à l'émergence de l'Internet, des blogs, de l'actualité instantanée et des réseaux sociaux, le métier de journaliste a connu un profond bouleversement. Il était donc devenu nécessaire, voire indispensable, d'adapter les règles à la pratique. Même si les grands principes demeurent, ils se voient appliqués et adaptés au journalisme en ligne.

Un code, mais pour qui ?

Le code de déontologie n'est pas contraignant, c'est-à-dire que ses règles ne s'imposent pas aux journalistes mais servent plutôt de repères. L'une des nouveautés –cruciale ! du texte est de définir la notion de « journaliste » : « Est journaliste au sens de ce code toute personne qui contribue directement à la collecte, au traitement éditorial, à la production et/ou à la diffusion d'informations, par l'intermédiaire d'un média, à destination d'un public et dans l'intérêt de celui-ci » (p. 13 du code). Cette définition a pour conséquence de considérer comme journaliste plus seulement les « journalistes professionnels » mais aussi quiconque participe à la production d'informations. Dès lors, chacun qui se trouve derrière son ordinateur (ou devant sa feuille de papier) et qui produit une information à destination du public est en théorie « tenu » de respecter le nouveau code.

Quelques règles déontologiques importantes

Les membres du CDJ ont travaillé pendant deux ans à la rédaction de ce code qui contient 28 articles. Il s'ouvre sur un préambule rappelant les principes de base du journalisme : vérification des informations diffusées, indépendance dans le traitement de l'information, loyauté des méthodes utilisées, respect du droit des personnes. Il se poursuit par l'énumération de règles déontologiques parmi lesquelles celle de faire « clairement la distinction aux yeux du public entre les faits, les analyses et les opinions » (art. 5). Il est rappelé également que les faits sont « contraignants » au contraire du commentaire, de l'opinion, de la critique, de l'humeur et de la satire qui sont « libres » (art. 10). Un accent particulier est mis sur l'indépendance des journalistes qui « ne sollicitent aucun avantage et n'en acceptent aucun qui mettent leur indépendance en danger » (art. 11). Le code aborde aussi la problématique de la gestion des forums d'internautes qui relève de la seule responsabilité de la rédaction (art. 16). Sous certaines conditions bien précises, le code admet que les journalistes recourent à des méthodes « déloyales » (art. 17) : si l'information recherchée est d'intérêt général, s'il est impossible de se procurer l'information par d'autres moyens, si les risques encourus par les journalistes et par les tiers restent proportionnés au résultat recherché, si les méthodes utilisées sont autorisées ou, le cas échéant, validées par la rédaction en chef, sauf exception imprévisible. Enfin, concernant le respect des droits des personnes, les journalistes se doivent de respecter la vie privée, le droit à l'image d'autrui et en particulier éviter « l'intrusion dans la douleur des personnes et la diffusion d'informations et d'images attentatoires à la dignité humaine sauf ce qui est pertinent au regard de l'intérêt général » (art. 26).

Notons qu'il est toutefois possible de déroger exceptionnellement à certaines de ses règles lorsque l'intérêt général le commande.

Ce code est téléchargeable sur le site : www.codededeontologiejournalistique.be

Sources Données UPP

Nouveau !

Pour vos mobiles

Recherche


Choisissez une langue

frarnlendeiwitptrues

Tournai heure locale

Evènements

Novembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30

Météo Tournai

 

Publicité

Liens

Etiquettes

Météo Tournai

 

Coordonnées

Imprimer

Chaussée de Douai 147
7500 Tournai
Belgique
+32 472 68 74 46

Inscription Newsletter

Created by Created by Skydoo